Bonne pêche

Rendez-vous avec la Bouquinosphère, hier soir, à la brasserie « Le bon pêcheur », et qui sommes nous sinon  des pêcheurs, plongeant jour après jour nos filets raccommodés dans l’océan du web, ramenant à la surface quelques beaux poissons que nous partageons à la criée, sur nos agrégateurs, twittant à tue-tête :  « il est beau mon fil RSS ! »

C’est toujours un plaisir, ces rendez-vous, et c’est aussi toujours frustrant. C’est agréable d’échanger avec certains de ceux que l’on connait déjà, et décevant de repartir sans avoir pu parler avec tous, anciens ou nouveaux venus. J’ai bien aimé qu’Hadrien me parle en détail de ce qui se passe à l’IDPF, et des ses travaux avec Lexcycle ; croiser deux des ours de Babelio, que je tanne pour savoir quand ouvrira la prochaine version, et qui me confirment  que l’opération Masse Critique 4 est bien partie : quantités de livres envoyés à foule  de blogueurs ; en apprendre plus auprès de Piotrr sur la plateforme de carnets de recherche Hypothèses, et les usages divers qu’en font les chercheurs (me suis promis d’écrire un prochain billet là dessus…) ; constater qu’il faut qu’Hubert (merci Hubert, notre GO ! ) et Lionel viennent à Paris pour trouver moyen de se voir, alors qu’ils habitent la même ville ; faire la connaissance de Renaud, pouvoir le remercier de vive voix des nombreux commentaires qu’il prend la peine de rédiger sur ce blog, et mettre mon grain de sel dans la discussion qu’il entame avec Stéphane, sur le thème « vendre du numérique en librairie ».

Retrouver Nicolas, tout juste apercevoir Isabelle et Xavier, Bruno et Vincent, regretter de n’avoir pas discuté avec les deux jeunes femmes qui ont le projet de monter une maison d’édition 100% numérique, (quelqu’un a retenu leur nom, et celui de leur future maison d’édition ?),  pas plus qu’avec l’équipe de la Poule et l’Oeuf, et me dire maintenant que j’oublie forcément plein de monde encore…

Puis remettre mon ciré, sauter dans ma barque, mettre le cap au large, et repartir à la pêche.

Ce contenu a été publié dans la vie numérique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

11 réponses à Bonne pêche

  1. Renaud dit :

    Ben ça, c’est un résumé ! Et que de liens ! Un joli filet.

    Pour ma part, content d’avoir pu mettre de vraies personnes derrière des avatars (même si l’on s’était déjà aperçu) : La poule et l’œuf, blog Pause Toujours, Silvae, Virgnie, Stéphane, Xavier,… et d’avoir pu poursuivre la conversation de vive voix.

    Merci à Hubert d’avoir organisé ce rendez-vous.

    Maintenant, il n’y a plus qu’à remettre le ciré comme le dit Virginie et à reprendre le large.

  2. Aldus dit :

    La pêcherie à l’air bonne et le cercle s’élargit, sympa, j’espère que l’énergie d’Hadrien, d’Isabelle et des Ours reste intacte.
    Quelle est la température dans les maisons d’éditions et les groupes? Des échos? ePagine au compte-gouttes, l’offre Hachette en filet d’eau…

  3. foudyl dit :

    Bonjour, amis pêcheurs

    bien sympathique soirée en effet, merci Vincent et merci Hubert de m’avoir fait découvrir ce petit coin d’échanges sur le livre et le livre numérique

    @Virginie >> ;-) les 2 jeunes femmes de la maison (est-ce encore le terme ?) numérique sont sous leur bannière Camille Nemec
    j’ai leur coordonnées complètes si vous le souhaitez

    bien à vous
    Foudyl
    http://www.divvaroom.com

  4. F dit :

    regret d’avoir loupé, fin de trimestre sur les rotules et c’est aujourd’hui que j’avais des rancards Paname

    pas de photos ?

  5. Bruno Rives dit :

    Bon, promis, j’essaierai (promettre d’essayer, la bonne blague) de monter un peu de vidéo, car on s’est montré pas mal de choses, dans notre coin.
    De notre côté, un peu le dual: nouvelle édition et donc les éditrices; la poule et l’oeuf sur implémentation et outils d’authoring sur iPhone, comment développer pour l’encre électronique; Stéphane pour le retour d’expérience readers, libraires et éditeurs, Isabelle sur le sujet secondaire « bientôt riche »; l’imprimerie et l’histoire du livre; et j’en oublie aussi.
    Merci Hubert, vivement la prochaine…

  6. Bruno Rives dit :

    « bientôt riche » ne concernait qu’Isabelle, à priori. Il faut attendre un peu pour savoir pourquoi.
    Je n’ai pas filmé, mais je vais monter quelques présentations d’applis/contenus sur iPhone et sur readers. J’aimerais d’ailleurs que Samuel, présent à la précédente bouquinosphère, écrive sur ce nouveau concept, censé régler le problème de la pérennité des livres électroniques. C’est un véritable casse-tète quand les deux sont séparés. Essayez de lire un fichier Claris Impact de 1992 sur un Macintosh de 2008!

  7. Bruno Rives dit :

    … quand les deux, l’application et le contenu, sont séparés …

  8. Hubert Guillaud dit :

    Merci à tous.

  9. j’ai suivi la formation Hypothèses (animée par Piotrr si je saisis bien tout) il y a quelques jours en vue d’une ouverture de carnet de recherche en 2009, mais dans ma corporation – historique – il y a du boulot pour que ça rentre dans les moeurs…

  10. Alain Pierrot dit :

    @ms
    Encourageant, le nombre de jeunes historiens du livre à l’écoute critique et en même temps empathique du colloque Henri-Jean Martin à L’ENSSIB la semaine passée : distance sans rupture artificielle.

  11. Ping : Inventaire semaines 47 à 50 « La bibliothèque apprivoisée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *