innovation, jeunes pousses, et livre numérique

GeekWire rapporte que s’est tenu le week-end dernier une rencontre intitulée Ebook Innovation Summit, qui rassemblait à Redmond  quelques jeunes sociétés qui innovent dans le domaine du livre numérique.

Cette rencontre a mis en lumière des start-ups qui  développent, « à l’ombre d’Amazon », des technologies pour diverses plateformes.

L’événement était organisé par Roy Leban, fondateur de Puzzazz, une société  qui développe des livres de jeux (de type Sudoku, mots croisés etc.) pour le Kindle. Une particularité commune à ces start-ups, c’est qu’elles sont pour la plupart largement dépendantes de tiers, dont les principaux sont Amazon, Apple, Barnes & Noble ou Adobe. Mutualiser certaines informations et bonnes pratiques sera un atout certain, et devrait contribuer à améliorer la qualité de leurs produits et services.

Parmi les entreprises présentes, citons Bluefire, qui réalise des applications de lecture personnalisées pour Androïd et iOs. Bluefire vient de réaliser une application de lecture pour le compte d’Indiebound, le portail de la librairie indépendante US, destinée aux clients des libraires qui utilisent la solution de Google.

Est-ce que les entreprises du même type qui se développent de ce côté-ci de l’atlantique, les Actialuna (qui viennent de lever des fonds, ) Babelio, Feedbooks, Walrus et quelques autres ont aussi des moments de rencontre un peu formalisés ? Au moment où s’annonce (une fois de plus, mais qui pourrait bien être la bonne…)  le démarrage du livre numérique en France, la vivacité d’un secteur développant de nouveaux services, de nouveaux produits et de nouvelles approches est essentielle. Je n’ai cité que très peu d’exemples, aussi, jeunes sociétés innovantes dans le domaine du livre numérique (ou développant de nouvelles techno au service du livre), n’hésitez pas à vous signaler en commentaire…

Ce contenu a été publié dans la vie numérique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à innovation, jeunes pousses, et livre numérique

  1. Lorenzo Soccavo dit :

    Bonjour,
    ô combien je suis d’accord avec ce constat que : « la vivacité d’un secteur développant de nouveaux services, de nouveaux produits et de nouvelles approches est essentielle » !
    pour information, je publie à cette adresse http://ple-consulting.blogspot.com/2011/04/plus-de-30-editeurs-pure-players.html une liste régulièrement actualisée d’éditeurs « pure-players » francophones (ils seraient 70 à ce jour ?)

  2. GAYin dit :

    Merci pour la liste Lorenzo !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *